Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient

1939-2017
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
Nike Court Royale 2 Mid
39.18 € 69.99 €
Voir le deal

 

 Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yoni Bar Ilan
Modérateur
Yoni Bar Ilan

Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 21/03/2009

Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) Empty
MessageSujet: Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)   Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) EmptyMar 18 Mai 2010, 23:43

Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) 493700canadian_prisoners3
Revenir en haut Aller en bas
gustite
Général de Brigade
Général de Brigade
gustite

Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 29/03/2009

Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) Empty
MessageSujet: Re: Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)   Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) EmptyMer 19 Mai 2010, 15:30

Les soldats des Fusiliers Mont-Royal débarquent à Dieppe, sur les côtes de la Manche, en Haute-Notmandie, sous le commandement du lieutenant-colonel Dollard Ménard. Les pertes causées par cet assaut que l'on surnomme opération «Jubilee», seront énormes pour les Canadiens.

L'échec est cinglant alors que quelques heures après le débarquement, les Canadiens retournent en Angleterre avec 586 blessés, laissant derrière 907 morts et 1 946 hommes capturés par l'ennemi. Un capitaine du Royal Hamilton Light Infantry décrit la scène du débarquement de la façon suivante : «Nous nous sommes effondrés au bout de 25 verges sur la côte française, devant un obstacle de fil barbelé. Les balles sifflaient de partout. Les Allemands lancèrent une attaque au mortier. Autour de moi, les soldats mourraient et leurs corps s'empilaient les uns sur les autres. C'était terrifiant.» Le lieutenant-colonel Ménard raconte pour sa part : «En mettant le pied sur la plage, j'ai aperçu une poignée de soldats étendus sur le sol, la tête tournée vers les parapets, comme s'ils attendaient l'ordre de bouger. Effectivement, je voulais qu'ils passent à l'action, mais ils ne bougeaient pas. Alors j'ai rampé jusqu'à l'un d'eux, je l'ai secoué, lui ai parlé, mais il ne répondait pas. Il était mort. J'ai recommencé avec quelques autres, en vain. Ils étaient tous morts.» L'échec de Dieppe, une initiative controversée que plusieurs considèrent comme une opération-suicide, soulèvera beaucoup de questions au Canada. Le haut-commandement allié tirera toutefois de nombreux enseignements de cette action qui lui seront profitables dans la préparation du grand débarquement de juin 1944.

Sources : Bilan du siècle


Rendons hommage à tous ces soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Yoni Bar Ilan
Modérateur
Yoni Bar Ilan

Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 21/03/2009

Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) Empty
MessageSujet: Re: Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)   Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) EmptyMer 19 Mai 2010, 16:08

gustite a écrit:
Les soldats des Fusiliers Mont-Royal débarquent à Dieppe, sur les côtes de la Manche, en Haute-Notmandie, sous le commandement du lieutenant-colonel Dollard Ménard. Les pertes causées par cet assaut que l'on surnomme opération «Jubilee», seront énormes pour les Canadiens.

L'échec est cinglant alors que quelques heures après le débarquement, les Canadiens retournent en Angleterre avec 586 blessés, laissant derrière 907 morts et 1 946 hommes capturés par l'ennemi. Un capitaine du Royal Hamilton Light Infantry décrit la scène du débarquement de la façon suivante : «Nous nous sommes effondrés au bout de 25 verges sur la côte française, devant un obstacle de fil barbelé. Les balles sifflaient de partout. Les Allemands lancèrent une attaque au mortier. Autour de moi, les soldats mourraient et leurs corps s'empilaient les uns sur les autres. C'était terrifiant.» Le lieutenant-colonel Ménard raconte pour sa part : «En mettant le pied sur la plage, j'ai aperçu une poignée de soldats étendus sur le sol, la tête tournée vers les parapets, comme s'ils attendaient l'ordre de bouger. Effectivement, je voulais qu'ils passent à l'action, mais ils ne bougeaient pas. Alors j'ai rampé jusqu'à l'un d'eux, je l'ai secoué, lui ai parlé, mais il ne répondait pas. Il était mort. J'ai recommencé avec quelques autres, en vain. Ils étaient tous morts.» L'échec de Dieppe, une initiative controversée que plusieurs considèrent comme une opération-suicide, soulèvera beaucoup de questions au Canada. Le haut-commandement allié tirera toutefois de nombreux enseignements de cette action qui lui seront profitables dans la préparation du grand débarquement de juin 1944.

Sources : Bilan du siècle


Rendons hommage à tous ces soldats.

Il faudrais en parlé un peu plus des Canadiens,respect Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) Empty
MessageSujet: Re: Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)   Prisonniers Canadien a Dieppe(1942) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prisonniers Canadien a Dieppe(1942)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer humaniste pour les prisonniers de guerre
» Martin Juneau, meilleur chef canadien!
» Témoignage Canadien
» Proposition : Axis and Allieds 1942
» Scénario: Bataille de l'île de Savo 9 août 1942

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Second War,Guerre Moderne et Moyen-Orient :: Les théâtres d'opérations :: Photos de Guerre-
Sauter vers: